La formation en alpinisme

image

L'apprentissage de l'alpinisme est une épreuve de longue haleine nécessitant d'être à l'écoute de l'environnement, de l'itinéraire, de ses compagnons de cordées et de soi-même. C'est une magnifique activité mais elle comporte des risques et le premier enseignement est la gestion de ces risques, suit l'apprentissage des différentes techniques et l'entrainement physique.

La vocation de nos clubs est de former des alpinistes autonomes et responsables, capables de réaliser des ascensions par eux-mêmes en évaluant les risques en permanence et, au-delà, de leur permettre de devenir à leur tour des formateurs.

L'alpinisme se pratique toute l'année sur différents terrains couramment définis comme :

  • Le Terrain Montagne, c'est la définition "classique" de l'alpinisme qui consiste en une pratique sportive d'ascension de sommets en montagne. Cette pratique repose sur différentes techniques de progression en terrain varié, rocher, neige et glacier.
  • Le Terrain d'Aventure, désigne une technique particulière d'escalade où l'équipement servant à l'assurage est absent. Elle nécessite donc la pose de matériel de protection amovible par opposition à l'escalade sportive où les équipements de protection sont déjà en place. L'escalade en Terrain d'Aventure se pratique en libre c'est-à-dire en utilisant uniquement les prises du rocher pour progresser, on parle alors d'escalade traditionnelle, ou en escalade artificielle exploitant les faiblesses de la paroi pour y insérer des ancrages amovibles et ensuite s'en servir pour se hisser jusqu'au sommet grâce à des étriers.
  • La Cascade de Glace qui consiste à grimper à l'aide de piolets-traction et de crampons spécifiques le long de formations glaciaires, cascades gelées en moyenne montagne ou couloirs et goulottes de glace en haute montagne.
  • Le Dry Tooling, cette pratique est dérivée des techniques de l'escalade sportive et de la cascade de glace. Elle se pratique sur rocher avec l'utilisation de matériel de cascade de glace (piolets-traction et crampons) en plus du matériel d'escalade sportive habituel.

Former les adhérents en clubs

 

Comment débuter l'alpinisme

L'approche de l'alpinisme à la FFCAM se fait d'abord en club au travers de cycle et de week-end d'initiation ou directement dans des sorties de difficultés abordables selon l'aisance du participant. Une fois initié, il faut pratiquer encore et encore, d'abord comme second de cordée puis, à son rythme, progresser vers une forme d'autonomie qui permettra de prendre peu à peu la tête sur certaines courses.

image

Les Unités de Formation à l'autonomie

L'accès à l'autonomie est jalonné par 5 Unités de Formation vers l'autonomie (UF). Ces UF sont organisées et délivrées au sein d'un club par des initiateurs brevetés et habilités par leur président. L'évaluation et la validation se fait lors de week-ends ou de stages au travers d'exercices en atelier et de courses d'application réalisées en premier de cordée. Le participant et l'initiateur jugent alors d'une capacité à être autonome, en se référant aux critères décrits dans la fiche technique de l'UF. Cette formation pourra/devra être renouvelée pour ceux qui ne seront pas validés. Des cycles d'initiation en club peuvent également se conclure par ces UF.

  • UF vers l'autonomie sur la neige
  • UF vers l'autonomie en Terrain Montagne et assurage en mouvement
  • UF vers l'autonomie progression sur terrain glaciaire
  • UF vers l'autonomie en rocher en Terrain d'Aventure
  • UF vers l'autonomie en cascade de glace
image

Livret vers l'autonomie en alpinisme

Un livret « Vers l'autonomie en alpinisme » sera à fournir à chacun des intéressés lors de son inscription. Il servira de support à l'autoévaluation, puis à la validation par l'initiateur responsable de l'Unité de Formation.

Ce livret fournit des outils pour apprécier vos capacités mais également pour anticiper les problèmes avant une course en montagne et prendre les bonnes décisions une fois sur le terrain. Le livret alpinisme permet un apprentissage progressif et logique des connaissances requises pour la pratique de l'alpinisme. Ses 28 pages détaillent les 5 UF vers l'autonomie évoquées ci-dessus et proposent des fiches de recommandations, d'analyses et d'aides à la décision.

Ce livret conçu par la Commission Nationale Alpinisme et la Direction Technique Nationale de la FFCAM peut être commandé par tout club qui en fait la demande auprès de Christophe Fournier (salarié de la FFCAM), au prix unitaire de 2€ correspondant au coût de fabrication.

Former les encadrants des clubs

 

Pour aider ses clubs à former leurs encadrants, la FFCAM propose trois niveaux de formation :

  • Niveau 1 les Unités de Validation Technique (UV1) : co-encadrement en club
  • Niveau 2 les Brevets Fédéraux d'Initiateur (UV2) : encadrement et enseignement en club
  • Niveau 3 le Brevet Fédéral d'Instructeur Alpinisme : formation des cadres alpinisme

Le cursus de base en alpinisme comporte les brevets fédéraux suivants :

  • Initiateur Terrain Montagne (TM)
  • Initiateur Terrain d'Aventure (TA)
  • Initiateur Alpinisme (délivré automatiquement après l'obtention du TM et du TA)
  • Instructeur Alpinisme

Un cursus Initiateur Cascade de Glace viens le compléter.

Ce sont donc 2 cursus différents, complémentaires et pouvant être validés dans l'ordre désiré (cf. schéma ci-dessous).

Les Unités de Validation technique et les brevets fédéraux d'alpinisme

Les UV1 et les brevets fédéraux d'Initiateurs, sont décernés à l'issue d'un stage de formation piloté par un cadre fédéral et un cadre professionnel (Guide de Haute Montagne). Ces stages fédéraux garantissent des compétences et des savoir-faire, ainsi que l'aptitude à mettre en œuvre ces connaissances de façon appropriée dans des situations susceptibles d'évoluer. Les futurs brevetés sont formés d'une part aux techniques de sécurité requises par l'environnement et le niveau technique du brevet, et d'autre part à la pédagogie dans cet environnement.

Lors de ces stages, se retrouvent les stagiaires en UV1 dont c'est le premier stage (niveau technique) et les stagiaires en UV2 dont c'est le deuxième stage (niveau validation pédagogique). Pendant la durée des stages, les stagiaires en UV2 sont en position d'encadrant et forment les stagiaires en UV1 sous le contrôle du cadre fédéral et du cadre professionnel. Tous les stagiaires effectuent les courses en réversible avec la participation d'un cadre dans l'une des cordées.

La délivrance de tout brevet fédéral de la FFCAM à un de ses adhérents n'est effective que lorsqu'il a suivi, en plus de la formation dédiée au brevet, une Unité de Formation Commune aux Activités (UFCA), ainsi qu'une formation aux premiers secours (PSC1). Pour la délivrance de l'Initiateur Cascade de glace, une attestation de suivi de formation Neige et Avalanche niveau 2 est également requise et elle est fortement conseillée pour l'Initiateur TM.

Les dates et les lieux des brevets fédéraux d'alpinisme organisés par le Comité Régional Ile-de-France sont disponibles à la rubrique les formations de la région.

image